samedi 12 janvier 2008

13 janvier 2007



Une émission pas très classe sur les célébrités décédées et me voilà de nouveau fascinée par le suicide, le courage d’arrêter et de choisir de ne plus subir…

Bilan des rdv avec Dc G. Je me bat depuis des années pour faire accepter mes différences et je me sens comme un vilain petit canard à qui on a jamais donné de crédibilité. Je n’étais pas une jolie petite fille en jupe et chaussures vernies, j’ai voulu faire les Beaux-Arts (mais t’apprend quoi comme métier aux Beaux-Arts ??!), je me suis tapé des mecs tout chelous (ce qui n’a pas empêché mes copines les plus proches de,se les taper après avoir copieusement critiquer ma relation avec eux), je peignais mes chaussures, je mettais la salopette de travail de mon grand-père…tout était sujet à moqueries, réflexions, incompréhension, que ça vienne de ma famille ou de mes amis…et j’ai fait comme on m’avait appris. J’ai serré les dents et j’ai souri, à chaque fois ! Et maintenant j’en peux plus, je supporte plus la moindre trace d’intolérance, même pour les plus petites choses, toujours excessive finalement…

En réfléchissant je me dis que tout le monde vis ça à un moment dans sa vie, surtout à l’adolescence…alors pourquoi je l’ai si mal vécu ? ben parce que ça a commencé très tôt et que ça n’a jamais cessé…et putain aujourd’hui j’ai l’impression de ne voir que ça, des gens qui s’amuse à pointer le doigts sur les travers des autres pour humilier, blesser et faire rire la galerie. J’ai jamais voulu être une solitaire mais je crois qu’au fond je l’ai toujours été…bien seule dans ma tête…à chercher désespérément quelqu’un qui me ressemble…et surtout qui ne ressemble pas aux autres !
J’ai 33 balais, pas de mec et pas d’enfants, mon discours sur les couples a toujours étonné, je n’ai jamais voulu vivre le traintrain quotidien auquel j’ai assisté ! Et alors ? qu’est-ce que ça peut vous foutre que je ne veuille pas de la même chose que vous?!

Bon enfin, voilà, ça c’est pour le bilan psy de la semaine…c’est un peu Hiroshima dans ma tête en ce moment !

Enorme semaine de taf, piscine ou sieste le midi, une torche lundi pour commencer la semaine (ça c’était pas bon J) et pleins de gens qui me félicitent et qui me disent merci parce qu’on a vraiment bien bossé ! Moi qui n’ai jamais été carriériste j’avoue que quand je me sens utile comme ça me fait du bien…Vendredi soir on s’est tous retrouvé au bar de Ced, on était HS ! Soirée Wii, bières et pizzas, la neige s’est mise à tomber violement, j’ai eu du mal à remonter chez moi et hier j’ai chaussé les après-ski pour une petite balade avant d’aller faire les soldes. Nouvelles soirées au bar, un pot qui me chauffe dans le dos de sa nana, une copine à moi ! Moi qui bloque sur un autre pot maqué, le Martini qui coule à flots, d’autres jeux ambigus avec un collègue…rentrée sagement finalement…moi va falloir que je pratique bientôt avant de devenir folle ! Je discute beaucoup avec un pot en ce moment sur msn. Un ami que j’apprécie et que je respecte énormément, quelqu’un avec qui j’ai déjà couché et que je considère comme un plan cul éventuel si l’occasion se présente. Mais l’envie ne suffit pas. A force de me détester de plus en plus j’en viens à me demander si je serais de nouveau capable de ma laisser aller avec un homme sans avoir peur de que mes complexes ne me paralysent…c’est vraiment, vraiment très triste au final !

6 commentaires:

L'Archiviste a dit…

C'est ce qu'il y a de plus dur à faire : s'apprécier. Et c'est indispensable pour pouvoir apprécier les autres. En particulier un éventuel petit copain.
Ne lâche pas le morceau avec ton travail psy. Ca sera long mais c'est ça ou bien rester seule.
Je suis dans le même cas que toi : 34 ans, ni femme ni enfant. Sauf que moi, j'ai toujours rêvé du train-train d'une famille !!! ;-)

Bises p'tite poulette !!!

fanette a dit…

Je comprends ce que tu ressens, c'est difficile à expliquer. Je le comprends, et ma solution à moi, c'est "contruire son bonheur". Il faut que j'en parle sur mon blog un jour, tiens, j'ai du mal à l'expliquer. C'est une sorte "déclic intérieur", tu te dis : je vais tout faire pour que tout aille bien, et tout va bien, mais c'est plus compliqué que cela.

series.on.the.cake a dit…

bon bon bon bon bon ...... ça avance avec Garella non? tiens le coup, le printemps dans quelques mois!

Kamasan a dit…

L'Archi : je ne lâche pas !

Fanette : bienvenue à toi et merci :))

Series : Au printemps je débarque poulette !!! On pourra se faire une soirée avec mon Pot Philou qui étais passé chez toi...il s'est fait planter et il est pas en forme le petit !

Bises à vous tous !

series.on.the.cake a dit…

yesssssssssssss (l'était mignon ton pote non?)(hum pardon)

Kamasan a dit…

lolll ouais il me semble qu'il t'avait bien plu :)